Nos partenaires officiels :

logo CM 68 300dpi.jpg
radiance_logo2019_cmjn.jpg
PLANETE COM.JPG
france_3_bourgogne_franche_comte.jpg
Logo Subway.Vert.png
Mulot & Petitjean Logo.png
Logo+iridologie+cercle.jpg
ATHLETIC GYM.png

Éviter la déshydratation en buvant de l'eau salée

De quels sels parle-t-on ?

Il faut prendre du sel non raffiné et non transformé. En effet, le sel de table est « raffiné » donc nocif pour la santé car il a été transformé en étant séché dans des fours dépassant les 650°C ce qui en modifie complètement la structure ; de plus, pour le rendre de nouveau consommable, des additifs nocifs pour la santé sont ajoutés et, de ce fait, il est dépourvu de ses minéraux et oligo-éléments naturellement présents. 

  • Le sel de Guérande non raffiné, juste séché et broyé, est riche en magnésium et oligo-éléments.

  • Le sel rose de l’Himalaya doit sa qualité exceptionnelle notamment au fait qu’il a été préservé, dans les entrailles de la terre, de tous les méfaits de la pollution et des rejets toxiques. Grâce à la structure extrêmement cristalline de ce sel, ces éléments et minéraux peuvent être directement assimilés par les cellules de l’organisme.

Ces sels sont riches en oligo-éléments, (plus de 80), notamment en fer, calcium et potassium, ce sel permet une bonne régénération du sang :

 

Résultat du mélange sel et eau de source (faiblement minéralisée)

D’après les lois de « l’osmose », l’eau passe toujours du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré. Absorber une pincée de sel va permettre au milieu intracellulaire d’être plus concentré. Ainsi, lorsque vous buvez, l’eau va pouvoir passer dans le milieu intracellulaire et donc hydrater de manière plus efficace vos cellules. Cette pratique existe depuis la nuit des temps comme remède pour : 

  • la digestion,

  • la détoxification,

  • la santé des os, de la peau,

  • l’équilibre minéral du corps,

  • pour lutter contre la fatigue des surrénales,

  • contre les nausées des femmes enceintes,

  • plus d’énergie,

  • la réduction du sucre sanguin

  • des veines en pleine santé,

  • la perte de poids,

  • prévenir des crampes musculaires,

  • pour la baisse de la tension artérielle,

  • contre le rhume,

  • pour aider l'organisme à se défendre contre la pollution, selon M. Wolfe.

Pour ce qui nous concerne aujourd’hui, l’effort physique intense nous demande de veiller particulièrement : à l’hydratation du corps, à réduire l’inflammation pour moins de courbatures, à veiller à notre sommeil. Nous y parviendrons notamment en buvant de l’eau salée.

  • Hydratation : D’après Matt Stone, auteur de Eat for Heat, The  Metabolic  Approach to Food and Drink, la consommation excessive d’eau claire fatigue les reins inutilement et ne permet pas au corps de garder son niveau hydrique d’eau. La santé des cellules dépend d’une concentration particulière de minéraux et d’électrolytes. Quand on boit de grandes quantités d’eau ordinaire, le fluide extracellulaire est dilué, ce qui crée une réponse au stress et une libération d’adrénaline. Un petit peu de sel naturel dans l’eau ralentit ce processus et permet aux bienfaits de l’eau d’être absorbés et utilisés.

 

  • Réduction de l’inflammation : Une carence en sodium met le corps en « mode de crise » appelé économie de sodium avec des conséquences négatives pour maintenir un équilibre des fluides et de la tension artérielle. Ce mode de crise est un mécanisme de survie essentiel, mais cela a des conséquences négatives comme des maladies chroniques avec accroissement de l’inflammation du corps.

 

  • Meilleur sommeil : Un article publié dans le Journal of Neuroscience précise que le fait d’accroître le taux de sodium dans la circulation sanguine peut réduire la réponse au stress. Le sel contribue à soulager l’anxiété et à éviter que votre esprit ne créé des scénarios inquiétants qui vous gardent éveillé toute la nuit. De plus, l’eau tiède salée peut élever le taux d’ocytocine (hormone du calme) qui va aider à l’endormissement. Boire de l’eau salée maximum une heure avant d’aller dormir pour un meilleur résultat.

 

  • Acide lactique et régénération musculaire : Ces sels favorisent la récupération musculaire tout en contribuant à vaincre les courbatures. Ceux-ci traitent aussi les irritations cutanées, douleurs articulaires, l'évacuation de l'acide lactique et tous les autres déchets contribuant aux courbatures.

L’eau salée le temps de la course 

Compléter l’eau par une petite quantité de sel (1 à 1,2 g/L) dont l’effet est de maintenir l’état hydrique des sportifs et de prévenir les syndromes liés à la déshydratation.

Préparer de l’eau salée pour un apport journalier 

Deux façons de boire de l’eau salée :

 

1 - Mettre quelques grains de sel non raffiné sur la langue et boire de l’eau (voir article : Quelle eau boire et à quel moment la boire ?),​

 

2 - Faire votre eau salée vous-même et pour cela :

  • remplissez un bocal d’un litre à 1/3 de sel naturel non raffiné,

  • remplissez le bocal d’eau filtrée, en laissant 5 cm en haut,

  • couvrez la solution avec un couvercle en plastique (pas en métal),

  • secouez et laissez reposer pendant 24 heures,

  • vérifiez après 24 heures que tous les cristaux de sel se soient dissout, et ajoutez un peu plus de sel,

  • quand le sel ne se dissout plus, l’eau salée est prête.

  • stockez couvert sur un comptoir ou dans un placard ; les propriétés antibactériennes et antifongiques de l’eau salée contribueront à la garder indéfiniment.

Boire de l’eau salée pour un apport journalier 

Ajoutez une cuillère à café de la préparation dans un verre de 25 cl d’eau filtrée (cela peut être de l’eau tiède) chaque matin, avant le petit-déjeuner.

Logo+iridologie+cercle.jpg

Article écrit par Leslie FOSSET - Naturopathe Iridologue à Dijon

Site internet : www.naturopathe-svb.fr